top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurcolin et anso valas

réflexes archaïques, solution miracle?



Le travail en réflexes archaïques serait-il la solution miracle ?


Analysons ceci ensemble.


Les RA (réflexes archaïques) sont des réponses motrices, des chorégraphies, orchestrées par notre système nerveux central (notre cerveau) en réponse à certaines stimulations sensorielles bien précises.


Si nous comparions notre corps à une maison, nous pourrions considérer que les RA en sont les fondations. De la qualité et la solidité de ces fondations va dépendre toute l’architecture de notre maison.

Mais voilà, il pleut dans votre salon.

Vous commencez bien entendu par faire réviser votre toit. Etonnamment, quelques mois plus tard il pleut à nouveau dans votre salon… Si les fondations de votre maison sont instables, vous aurez beau réparer le toit, il finira toujours par repleuvoir dans votre salon.


Voici exactement ma vision du travail en intégration des RA.


Vous avez une tendinite du coude, le kiné va bosser des semaines pour limiter l’inflammation. Si vous avez un agrippement palmaire, il y’a fort à parier que tout soit à recommencer dans quelques mois ou années.

Vous avez une lombalgie chronique, l’ostéo vous soulage mais les douleurs finissent toujours par revenir…et si c’était Landau ou Pérez ?

Vous êtes anxieux. Les séances avec le psy vous apaisent grandement. Mais, quelques semaines plus tard, une anxiété inexpliquée remonte à la surface. Pourrait-il y’avoir un réflexe de Moro ou de paralysie par la peur à accompagner ?

Votre loulou galère avec l’apprentissage de l’écriture ? Il serait surement judicieux de vérifier que ses réflexes sont au top pour faciliter et surtout pérenniser le super job fait avec l’orthophoniste ou le graphothérapeute.


Mon intime conviction est la suivante : S’il y’a un/ des réflexes hyper ou hypo-actifs, ils entraveront forcément le travail des autres thérapeutes. Loin de remplacer le travail de ces spécialistes dans leurs domaines, je pense avec sincérité que l’intégration de vos réflexes archaïques peut être un prérequis très riche à la mis en place de soins pérennes dans d’autres domaines.


Il faut bien comprendre que nous n’avons aucune action consciente, aucun pouvoir sur ces réponses automatiques. La seule chose que nous pouvons faire c’est créer des compensations.

C’est un peu comme si vous marchiez en permanence face au vent. Vous vous êtes habitué au bruit, d’ailleurs, à force vous ne le percevez plus mais en réalité, il sature en permanence votre système sensoriel. Vous vivez dans un bruit de fond, limitant vos capacités à écouter et à entendre, luttant continuellement contre la force du vent, obligeant votre corps à être dans une tension permanente. Le vent vous pique les yeux, diminuant votre visibilité… bref, le vent sature votre système nerveux sensoriel et vous oblige à des efforts conséquents pour simplement… avancer.


Mais, quel en est le prix ? quel impact toutes ces compensations ont dans votre quotidien ?

La première et probablement la plus importante à mon sens est l’épuisement.

Epuisement physique, cognitif, émotionnel, adrenal fatigue, burn out…

Alors oui, vous avez mis en place de multiples stratégies depuis l’enfance pour faire face à la vie : apprendre la continence par la répétition et le contrôle, gérer vos difficultés en lecture , faire fonctionner une mémoire défaillante à coups d’astuces ou de fiches, déjouer votre mauvais sens de l’organisation avec toutes sortes de stratégies, faire des études à force d’un travail acharné, géré vos émotions tant bien que mal, trouver l’endormissement avec des médicaments,… mais, vous êtes vous déjà retourné sur l’addition ? sur ce que vous avaient coutés toutes ces « stratégies » ?


Pour conclure, le travail en intégration des réflexes archaïques est-il la solution miracle ?

Non, clairement non.

Ce travail s’adresse aux personnes désireuses de solidifier leurs fondations.

A celle qui souhaite arrêter de marcher contre le vent

A ceux qui aimerait voir leurs efforts récompensés dans le temps.

A ceux qui ont besoin de comprendre que parfois, nous ne sommes pas responsables de nos difficultés.

Cependant, nous sommes responsables du choix de se faire accompagner ou non, de se donner les moyens d’aller mieux.

Le travail en réflexe archaïque vous propose ceci : reprenez le pouvoir, ne soyez plus l’esclave de vos difficultés.

En attendant, pour toujours et à jamais, soyez doux avec vous-même 😊


Anne-Sophie

@Cabinet Hygeia


#réflexesarchaïques#intégrationsensorielleprimordiale#interdisciplinarité#burnout#épuisement#adrenalfatigue#

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page