top of page
Pochette bébé

Accompagnement du tout-petit

Pourquoi envisager un accompagnement en réflexe chez le tout-petit?

De quelles manières les réflexes peuvent-ils freiner le développement du tout-petit?

Depuis notre première cellule et jusqu'à nos trois ans, nos réflexes archaïques vont émerger, mâturer et se résoudre au cœur notre système  nerveux. 

L'un après l'autre, ou simultanément, ils vont pousser le bébé dans de nouvelles directions, vers de nouveaux mouvements. Façonnant ainsi nos chaînes musculaires, précurseurs de notre posture, et mettant en chantier tous nos fascias.

Oui mais voilà, nos réflexes se donnent la main. Ils fonctionnent comme les maillons d'une chaine et si, pour diverses raisons, un réflexe n'émerge pas, non seulement son absence va entraver la motricité mais également l'émergence des autres réflexes de la chaîne.

Un bébé coincé dans certaines positions préférentielles? une plagiocéphalie? un torticolis… et si certains réflexes ne s'étaient pas allumés, bloquant ainsi le plein épanouissement des chaines musculaires et le bon fonctionnement des fascias?

Certains éléments clefs peuvent vous alerter: une grossesse compliquée, une naissance prématurée, une césarienne, le saut de certaines étapes motrices ( ex: absence de rampé ou de quatre pattes), un RGO, une forme d'insécurité…

Si vous retrouvez vos loulous dans cette description, n'hésitez pas à consulter. le travail sur les tout-petits offre des résultats en un temps records. Bien plus que sur nos systèmes nerveux de dinosaures adultes qui nécessitent de maturer longtemps ce qu'on leur propose.

mots-clefs: plagiocéphalie - retard psychomoteur - RGO - torticolis - insécurité -

bottom of page